Norvège - Notre sélection de croisières

    Norvège - Votre croisière

    Demandez un devis gratuit en quelques minutes et recevez une proposition de voyage
    Devis gratuit

    Nos idées de voyage au départ de :

    Croisiere Norvège

    Norvège, pays des ferrys et des croisières

    La Norvège est un pays qui se prête tout particulièrement aux croisières. Parce que son littoral est immense (plus de 100 000 km de long en comptant les méandres des fjords et les îles !) et souvent difficile d’accès et parce que ses paysages côtiers sont grandioses. Le bateau est un moyen de transport particulièrement adapté pour découvrir cette contrée scandinave. A l’origine, bien sûr, les ferrys norvégiens étaient utilisés pour simplifier la vie des habitants et désenclaver les petites communautés humaines réparties sur le littoral. Les navires côtiers étaient très attendus dans certaines contrées éloignées où ils constituaient parfois le seul lien entre les villes et les nombreux villages isolés. Embarquez pour découvrir l’histoire et la nature exceptionnelle de ce pays, grâce à une croisiere Norvege.

    Une croisière dans les fjords de Norvège

    Cette mission de lien national jadis impartie aux navires norvégiens est restée d’actualité. Mais avec le développement des routes est des liaisons aériennes, elle a perdu de son caractère vital. Peu à peu, l’activité touristique a pris le relai. Et les ferrys se sont transformés en bateaux de croisière. Ils permettent désormais aux visiteurs du monde entier de saisir la beauté et sa sérénité de la Norvège, tout en gardant un lien avec sa tradition nationale maritime et côtière.

    Aujourd’hui, les touristes qui veulent faire une croisiere Norvege ont globalement le choix entre une croisière Sud (même si le sud norvégien reste très au nord) centrée sur les fjords de la partie basse du pays et une croisière en Norvège du Nord.

    Croisiere Norvege du Nord

    C’est en Norvège que se situe le célèbre Cap Nord, l’un des points les plus septentrionaux d’Europe. Comme tous les points symboliques de notre planète, le Cap Nord fascine. C’est donc une destination que l’on retrouve au catalogue des croisiéristes. Encore plus au Nord que le Cap Nord, se trouve l’île norvégienne Spitzberg, au niveau du Groenland. Là aussi, des croisières expéditions sont organisées pour ceux qui veulent découvrir ces paysages de l’extrême, entre fjords et banquises. Les navires des croisières en Norvège du Nord emmènent leurs passagers le long des côtes nationales jusqu’au cœur des terres polaires, observer les horizons arctiques et les ours blancs.

    Plus proche du continent, mais toujours au-dessus du cercle polaire, se trouvent les îles Lofoten. Ce vaste archipel, que certains désignent comme les Caraïbes du cercle polaire dessine sur la carte comme une longue mèche au front de la Norvège. Semé de pic montagneux et des lagons turquoise, parcouru de criques secrètes, de falaises à pic et de rares villages aux maisons rouges, cet archipel offre depuis la mer un spectacle somptueux. En plus des paysages, ces trois variantes d’itinéraires polaires en Norvège permettent aux voyageurs d’observer, au choix selon la saison, des aurores boréales (en hiver ou au printemps) ou le soleil de minuit (en été).

    La croisière dans les Fjords norvégiens

    Après la thématique du Grand Nord, l’autre thématique des croisières en Norvège et sans doute la plus importante est celle des fjords. A vrai dire, du Nord au Sud, les fjords sont présents partout sur le littoral norvégien qui en compte au total plus d’un millier. Mais la météo extrême du nord fait que les fjords du sud sont plus peuplés et plus populaires pour faire une croisiere Norvege.

    Qu’est-ce qu’un fjord norvégien ? Un fjord est un bras de mer. Il remonte profondément dans les terres en suivant une vallée creusée par le retrait des glaciers, il est bordé de falaises abruptes, striées de cascades impressionnantes ou coiffé de neiges éternelles. Tous les fjords norvégiens sont reliés les uns aux autres par la mer, il est possible de les visiter facilement par la navigation. Grâce au courant chaud du Gulf Stream, leur climat est doux. Les phoques et les dauphins s’y sentent à l’aise, et en hiver ils restent presque entièrement libres de glace.

    Parmi les centaines de fjords norvégiens, on peut en sélectionner quatre, particulièrement emblématiques – ceux que l’on retrouve généralement sur les cartes postales :

    • Le Nærøyfjord* et le Geirangerfjord. Ces fjords sont classés au Patrimoine mondial de l’humanité.  L’UNESCO considère que le paysages qui les borde est « l’un des paysages esthétiquement les plus exceptionnels de la planète».
      Leur passage est particulièrement étroit (250 m à certains endroits) et ils sont entourés de montagnes escarpées parcourues de nombreuses cascades. Ils abritent les jolis ports de Gudvangen et Geiranger.
    • Le Sognefjord. On l’appelle « le roi des fjords ». C’est le plus long (200 km) et le plus profond : il descend à plus de 1300 mètres au-dessous de la mer. C’est dans ce fjord que vous pourrez trouver la petite ville de Flåm, mondialement célèbre pour son train touristique.
    • Le Lysefjord. C’est le plus méridional des fjords de Norvège. On y trouve des sites très connus comme les belvédères du Kjerag et du Preikestolen.

    La Norvège des fjords passionne bien sûr les croisiéristes. Mais là encore, on peut distinguer deux types d’armateurs. Ceux qui opèrent avec des bateaux de croisière ordinaires, comme on en trouve sur la plupart des mers du monde, et la compagnie nationale norvégienne Hurtigruten, héritière d’une longue pratique de canotage, qui poursuit une tradition plus que centenaire de transport de passagers le long de la côte norvégienne.

    L’Express côtier : « Des navires qui travaillent »

    Créée en 1890, la compagnie Hurtigruten fêtera bientôt ses 130 ans. Son nom qui signifie en norvégien « la route rapide » a été traduit en français par « l’Express côtier ». Sa mission historique était de livrer de la nourriture et du matériel aux nombreux villages et d’acheminer les populations dans des contrés mal desservies. Aujourd’hui encore, elle dessert quotidiennement 34 ports répartis sur 2700 km entre Bergen au Sud et Kirkenes au-delà du Cap Nord près de la frontière russe.

    Par essence, l’Express Côtier n’est donc pas un service de tourisme. Comme la compagnie prend la peine de le préciser sur son site, « la flotte Hurtigruten est composée de bateaux qui travaillent et exploitent un service régulier selon des horaires fixes. Nos bateaux transportent des marchandises et des passagers, entre les ports, de jour comme de nuit, et font partie de la vie norvégienne ». Même si aujourd’hui, 70% de ses revenus sont assurés par les voyages touristiques, l’esprit d’origine et le cabotage sont toujours d’actualité.

    Les navires Hurtigruten circulent selon un planning d’horaires établis. Chaque jour à la même heure, un navire part de Bergen. Il remonte les côtes en respectant les arrêts prévus aux heures prévues de jour comme de nuit jusqu’à Kirkenes qu’il atteint en 7 jours. Puis il repart en sens inverse jusqu’à Bergen qu’il retrouve 12 jours après son départ. Les ports visités de nuit à l’aller font l’objet d’une escale de jour au retour. Dans les ports du nord, certains habitants peuvent monter à bord du bateau pour boire un café et discuter. On les appelle les Kaffegieng. Le passage de l’Express Côtier est un vrai repère dans la vie quotidienne de nombreux Norvégiens.

    Une croisiere Norvege à bord d’un Ferry de croisière

    Bien sûr, les croisiéristes sont pris en compte. Dans chaque port, l’escale du ferry Hurtigruten dure entre une demi-heure pour un simple déchargement et six heures si l’étape a un intérêt touristique remarquable. Sur certaines escales, les touristes peuvent partir en excursion pour plusieurs heures et retrouver le bateau aux ports suivants pour y passer la nuit.

    Aujourd’hui, les onze navires Hurtigruten ne ressemblent plus aux bateaux équipés de dortoirs qu’ils étaient à l’origine. Ce sont désormais des ferrys de croisière. Leurs cabines et leurs suites sont confortables, dotées de salles de bains privatives, ils disposent d’une belle salle à manger, d’une cafétéria, d’un salon panoramique et même de saunas et de piscines… En été, certaines excursions impliquent des détours prévus uniquement pour le plaisir des passagers par le Geirangerfjord et Trollfjord. A la différence de ce que l’on trouve sur les bateaux de croisière classique, en revanche, on n’organise pas à leur bord de soirées à thème, de concerts ou autres jeux collectifs.

    Autre différence avec les autres compagnies de croisière, tous les navires Hurtigruten battent pavillon norvégien, la compagnie étant fortement subventionnée par l’Etat. De même, l’essentiel du personnel de bord est Norvégien.

    Les croisières Hop-On Hop-Off de chez Hurtigruten

    Les croisières Hurtigruten peuvent durer 12 jours si vous faites la totale en aller-retour, 7 jours, si vous faite simplement le trajet Sud – Nord de Bergen à Kirkenes. Mais elles peuvent aussi faire exactement la durée que vous voulez. Si vous ne souhaitez monter à bord que pour la journée, c’est possible ! Si vous souhaitez relier deux ports improbables sans descendre ailleurs, c’est possible aussi. De même si vous voulez associer une courte croisière avec un circuit en train… Dans la mesure ou l’Express Côtier est un bateau de canotage, tout est envisageable.

    Hurtigruten est évidemment la seule compagnie à proposer cette option. Les autres armateurs qui proposent des croisières en Norvège à bord de navires de petite taille (on ne parle pas des paquebots) fonctionnent tous sur le modèle classique : vous montez à bord du navire un jour précis dans un port précis, même chose pour le débarquement.

    Une croisière classique avec Ponant ou Rivages

    Depuis quelques années, la compagnie Rivages du monde propose également des croisières en Norvège selon un schéma un peu particulier. Ses croisières se déroulent à bord de son très beau bateau le World Explorer. Ce navire fait un seul voyage par an, partant en mars de Patagonie, il remonte la côte jusqu’au grand nord, en scindant son long voyage en plusieurs croisières d’une dizaine de jours. Dans ce cadre, il propose quelques dates en Norvège sur le thème des fjords ou du grand nord.

    Si Rivages propose des itinéraires côtiers un peu sur le même itinéraire que Hurtigruten, la compagnie du Ponant a choisi d’autres circuits. Notamment le programme Oslo – Bergen, qui relie les deux plus belles villes de Norvège en découvrant les fjords du sud, ou l’option Tromso/Tromso.

    Différence entre une croisière classique et l’Express Côtier

    Alors que les croisières Hurtigruten peuvent avoir lieu tous les jours de l’année, les autres naviguent selon des dates précises et restreintes. Autre différence : les tarifs Hurtigruten varient en fonction de la disponibilité (il est d’autant plus important de réserver sa place au plus tôt) alors que chez les autres, ils restent fixes. L’esprit de la croisière est en fait très différent : chez Rivages ou Ponant, vous ne trouverez pas de Norvégiens à bord. Il n’est pas question de faire du canotage dans tous les villages, ni de décharger des marchandises de nuit.

    Enfin, les bateaux ne présentent pas du tout le même confort. Chez Hurtigruten, les suites sont très agréables. Mais leurs sabords n’ont rien à voir avec les magnifiques fenêtres scéniques et les balcons du World Explorer. Contrairement à Hurtigruten, les croisiéristes comme Rivages ou Ponant ne proposent pas de « cabines intérieures » sans fenêtre. Bien entendu, les prix reflètent aussi cette différence.

    Votre croisiere Norvege vous attend sur Ondinea Croisieres!

    Pourquoi choisir Ondinea Croisières ?
    Des passionnés
    à votre service
    Des voyages plus écologiques
    Devis en moins de 48h